Horaire des MessesBaptêmesCommunion, confirmation, éveil à la foi, catéchuménat...MariageFunéraillesServices

 

RivEspérance 2016, un « Rassemblement » ouvert à tous ceux et celles qui se sentent concernés, d’une manière ou d’une autre, par notre vivre ensemble et interpellés par l’Évangile, à toutes les Églises chrétiennes et à toutes les convictions. Tous sont invités à se retrouver afin de se rencontrer, de prendre conscience de la « vitalité » qui habite nos communautés, de réfléchir et de célébrer ensemble.

Le thème – Habiter notre « maison commune » – rejoindra la préoccupation du pape François dans son encyclique Laudato si’ : il nous y rappelle l’intime relation entre les pauvres et la fragilité de la planète. « Tout est lié », répète-t-il. Une place importante sera donc faite à l’écologie.

Mais la maison commune, c’est aussi celle des musulmans et celle des réfugiés. Nous aurons la chance d’avoir deux grands noms, M. Rachid Benzine, islamologue, et Mgr Audo, évêque d’Alep. 

Rachid Benzine, islamologue, politologue et enseignant franco-marocain, est une des figures de proue de l’Islam libéral francophone. Il a accédé à la notoriété en lançant avec le père Christian Delorme, le dialogue islamo-catholique aux Minguettes, dans la banlieue de Lyon, qui donne naissance à un livre, Nous avons tant de choses à nous dire (1998), puis à un film, La Marche (2013). 

Quant à Mgr Antoine Audo, jésuite, après des études de sciences bibliques à l’Institut biblique pontifical de Rome et un temps de professorat notamment à l’Université Saint-Joseph de Beyrouth, il a été nommé évêque du diocèse catholique chaldéen d’Alep (Syrie) en 1992. Depuis le 29 janvier 2011, il est membre du Conseil pontifical pour la pastorale des migrants et des exilés. En tant que président de la branche syrienne de l’association Caritas, il agit contre la misère liée notamment à la guerre civile syrienne. Il y développe l’aide médicale, surtout sur Damas et Alep, pour rendre gratuit l’accès aux soins, et distribue des poêles, du mazout, des couvertures et des vêtements chauds ainsi que de l’argent afin d’aider les Syriens à passer l’hiver.

Conférences, lieux de prière, ateliers, espaces de rencontres… Le vendredi soir, conférence d’ouverture par Frédéric Lenoir. Le samedi après-midi, plus de 50 ateliers et, en fin d’après-midi, différents concerts couronnés par une soirée conviviale et festive. Le dimanche, en matinée, grande table ronde animée par Jean-Pierre Martin (RTL-TVi) à partir des questions posées par les participants et, l’après-midi, célébration eucharistique d’envoi à la cathédrale. 

Plus d'informations : www.rivesperance.be

En attendant ces journées bien remplies:

Une prière pour ce temps de vacances…


                                Que nous marchions dans ta beauté

Toi dont la voix s’entend dans le souffle de la brise,
Toi dont l’haleine donne vie au monde,
Nous avons besoin de ta force et de ta sagesse.
Fais que nous marchions dans ta beauté,
Que jamais nos yeux ne se lassent de contempler les ors et les pourpres du soleil couchant.
Aide-nous à lire les messages que tu as cachés dans les feuilles et les rochers.
Rends-nous sages, afin que nous saisissions ce que tu nous as enseigné.
Fais que nous soyons toujours prêts à venir à toi les mains propres et le regard clair.
Ainsi quand la vie s’éteindra comme s’éteint le couchant, sans honte, nos esprits pourront venir à toi.
Transforme nos cœurs afin que nous n’enlevions jamais à la beauté de ta création plus que nous ne lui donnons.
Apprend-nous à ne jamais rien détruire à la légère
pour satisfaire notre avidité, à ne jamais oublier de prêter nos mains pour édifier la beauté de la terre ;
à ne jamais prendre ce dont nous n’avons pas besoin.
Rends-nous capables de comprendre que détruire la musique de la terre, c’est créer la confusion, ruiner son apparence, et nous rendre aveugles à la beauté.
Polluer son doux parfum par notre insouciance, c’est en faire une maison de puanteur.
Mais si nous prenons soin d’elle, la terre prendra soin de nous.

(Prière des Indiens américains)

Du 13 au 15 octobre, à Louvain-la- Neuve et Bruxelles : Festival des Fraternités, proposé par Vivre Ensemble et Entraide et Fraternité.

Dégradation de l’environnement, crise économique, injustices sociales… et si la solution passait d’abord par la redécouverte du sens du mot « fraternité »?

Et si le sentiment d’une communauté de destin des habitants de la planète Terre était la clé pour construire un nouveau projet de société? Au nord comme au sud, une multitude d’hommes et des femmes œuvrent déjà dans ce sens. L’imagination et la créativité humaine sont inépuisables quand il s’agit de trouver des solutions. On réinvente l’économie, la démocratie, l’éducation, l’énergie et bien sûr, l’alimentation. Au-delà, c’est l’être humain dans toutes ses dimensions qui est repensé. Ou plutôt, la manière qu’il a de se percevoir, de percevoir les autres, de percevoir la nature.

fraternite illu

La fraternité: « un idéal qui revient à la mode »

« Nous vivons dans un monde de compétition, de concurrence, où on a exacerbé l’individualisme. Il faut défendre la fraternité et ce sentiment que nous faisons partie d’une grande famille, la famille des êtres humains. Nous devons nous sentir responsables du sort et du destin de nos frères et sœurs en humanité. Ce sont ces valeurs, qui sont au cœur du message évangélique et de la culture chrétienne, que nous souhaitons mettre en avant durant ce festival », note François Letocart, invité de l’émission Juste Terre, ce 5 juillet sur RCF. « Ce qui a fait le progrès de l’humanité, c’est la coopération, c’est travailler ensemble pour construire un monde meilleur. »

Beaucoup de propositions « alternatives » comme l’agroécologie, la permaculture, les villes en transitions, les énergies citoyennes, font le pari que le partage, la convivialité, la communauté sont ce qui donne de la valeur à la vie. Ne sommes-nous pas devant de véritables expressions de la fraternité humaine? Ils-elles apportent des réponses originales et créatives, tout en intégrant dans leur démarche un réel « souci de l’autre ».

Réfléchir, échanger et fêter! 

Entraide et Fraternité & Vivre Ensemble vous invitent à découvrir ces solutions « fraternelles » dans un festival joyeux et engagé! Au programme, des conférences, des débats et des activités ludiques pour un festival qui veut remettre la fraternité au centre du débat.

  • Jeudi 13 octobre à 20h à Louvain-la-Neuve : conférence de Hervé Kempf, journaliste et écrivain, fondateur et rédacteur en chef du Reporterre, sur le thème « Crise écologique, inégalités sociales. Et si on reparlait de fraternité ? »
  • Samedi 15 octobre à La Tricoterie (Saint-Gilles) :

-11h célébration eucharistique aux couleurs de la fraternité

-14h30, des ateliers, débats, animés par des représentants d’associations de défense de l’environnement et des droits humains.

-16h40: chorale citoyenneA «Les motivés»

-17h30: conférence de Guy Aurenche, avocat, essayiste, président honoraire du Comité catholique contre la faim et pour le développement – CCFD Terre Solidaire: « Le pari de la fraternité ». 

-20h30: soirée dansante et concert.

Programme complet: www.entraide.be    Informations: marie-christine.lothier@entraide.be

Au hasard de mes balades sur internet à la recherche d'hébergement sympa et pas cher, je suis arrivée qur un site original: EPHATTA

 Ephatta

 

Découvrir Ephatta :

Ephatta est le premier site d’hospitalité chrétienne. Il met en relation des personnes à la recherche d’un hébergement temporaire avec d’autres personnes prêtes à les accueillir partout dans le monde.

Toutes les occasions sont bonnes pour vivre l'accueil et le partage: quelques jours de vacances, déplacements professionnels, conférences, séminaires, pèlerinages...


Ephatta s'ouvre à tous ceux qui souhaitent approfondir, découvrir ou redécouvrir leur foi en pratiquant l'hospitalité, ainsi qu'aux amateurs de nouvelles rencontres. Ephatta est ouvert à tous, à tous ceux qui viennent dans le respect pour vivre une rencontre authentique.

Offrez et/ou trouvez l’hospitalité et enrichissez-vous au contact des membres de la communauté.

Pour plus de détails : www.ephatta.com  - www.facebook.com/Ephatta

Je crois que j'essaierai aux prochaines vacances... Accueillir ? Être accueillie ?

Et vous, ça vous dit ?

Véronique